Le boulevard Gouin dans Cartierville : une artère commerciale au potentiel encore inexploité

Home / Nouvelles / Le boulevard Gouin dans Cartierville : une artère commerciale au potentiel encore inexploité

Le boulevard Gouin dans Cartierville : une artère commerciale au potentiel encore inexploité

Dans le cadre des efforts concertés du milieu pour revitaliser le boulevard Gouin Ouest du boulevard Crevier jusqu’à l’hôpital du Sacré-Cœur, la CDEC Ahuntsic-Cartierville a engagé la firme Zins Beauchesne et associés qui se spécialise dans le conseil marketing et le commerce de détail pour mener une étude sur le potentiel de développement économique du secteur. Il en est ressorti plusieurs éléments qui viennent souligner les atouts d’un secteur au potentiel qui demeure inexploité.

  • L’équivalent d’une petite ville à servir. La zone à l’étude (de Crevier à l’hôpital du Sacré-Cœur) regroupe près de 30 000 personnes. À titre de comparaison, c’est la population de municipalités comme Alma ou Pointe-Claire.
  • Deux sources de clientèle potentielle offrant des possibilités intéressantes pour une offre commerciale variée et adaptée à des besoins différents. La première vit dans le secteur à proximité de l’artère commerciale, la deuxième en périphérie. Ces clientèles présentent cependant des profils démographiques contrastés :  la clientèle de proximité est composée de personnes plus jeunes, vivant plus souvent seules et disposant d’un revenu de ménage moins élevé, alors que la clientèle en périphérie est composée de personnes plus âgées en moyenne, bien établies et disposant d’un revenu de ménage médian nettement supérieur à la moyenne québécoise.
La zone entourant l’artère commerciale de Gouin Ouest présente deux bassins de clientèle aux profils démographiques contrastés. Source : Zins Beauchesne et associés, Étude économique visant à évaluer le potentiel de développement d’une artère commerciale – Boulevard Gouin Ouest, septembre 2015

La zone entourant l’artère commerciale de Gouin Ouest présente deux bassins de clientèle aux profils démographiques contrastés. Source : Zins Beauchesne et associés, Étude économique visant à évaluer le potentiel de développement d’une artère commerciale – Boulevard Gouin Ouest, septembre 2015

 

  • Des occasions commerciales confirmées à saisir. Plusieurs commerces comblant des besoins de base et pour lesquels une demande est clairement exprimée par la population sont actuellement absents de l’artère, notamment : des commerces de proximité comme une épicerie ethnique, spécialisée ou fine, une boulangerie, fromagerie, boucherie ou une fruiterie… La demande reste présente également pour une offre de restauration élargie et pour des biens de consommation plus réfléchis, notamment les articles pour la maison ou des vêtements et accessoires mode.
  • Des fuites commerciales à retenir dans le secteur. En 2013, les dépenses des zones de proximité et de périphérie combinées représentaient plus de 108 millions $. L’étude a aussi permis d’établir que plus de 80 % des dépenses étaient effectuées à l’extérieur du quartier, faute d’une offre commerciale suffisante. Cela représente des fuites commerciales estimées à 90 millions $ pour le quartier. Les fuites les plus importantes sont notées dans les secteurs de l’alimentation spécialisée, la restauration, les vêtements et accessoires notamment.

Gouin Ouest : les points forts ressortis d’un sondage auprès des résidents

Un sondage réalisé auprès des résidents des zones de proximité et de périphérie permet d’établir les points forts d’une artère qui fera l’objet au cours des prochaines années d’efforts soutenus en matière de revitalisation, d’aménagement urbain et d’animation commerciale.

  • L’accessibilité de l’artère récolte la satisfaction de la très grande majorité des résidents, à 80,4 % – c’est d’ailleurs le point de satisfaction le plus souvent cité.
  • L’offre commerciale de l’artère figure parmi les trois principales raisons citées par 74,2 % des résidents pour fréquenter l’artère. D’ailleurs, 37,8 % des résidents disent fréquenter l’artère au moins une fois par semaine.
  •  La sécurité du secteur est considérée comme très satisfaisante ou satisfaisante par 67 % des résidents sondés.
  • La qualité du service offert par les commerçants constitue un autre élément de satisfaction générale pour 70 % des résidents sondés, démontrant que la clientèle apprécie le service plus attentionné que sont en mesure d’offrir les petits commerces de quartier.

 Recherchés : des entrepreneurs désirant un local pour ouvrir un commerce de proximité

L’ensemble des résultats de l’étude permet d’établir clairement le besoin de renouveler et de bonifier l’offre commerciale de Gouin Ouest entre Crevier et l’hôpital du Sacré-Cœur, qui emploie 4 207 personnes et qui attire à lui seul un bassin de clients supplémentaires intéressant. Actuellement, 8 locaux sont vacants sur une artère qui en compte une cinquantaine. L’étude a permis de confirmer que les commerces alimentaires seraient les plus à même de compléter l’offre commerciale idéale. Des commerces de vêtements ou d’accessoires modes ou de produits pour la maison seraient aussi bien accueillis, tout comme une offre bonifiée de restauration ou de services en lien avec la thématique de la santé. Les entrepreneurs souhaitant explorer plus en détail le potentiel commercial de l’artère peuvent s’adresser à Sandrine Cohen, coordonnatrice de la CDEC Ahuntsic-Cartierville (scohen@cdec.qc.ca) ou Jean-François Soulières, commissaire en développement économique à l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville (jsoulieres@ville.montreal.qc.ca).

 À propos de l’étude

 Cette étude a été réalisée entre décembre 2014 et avril 2015 dans le cadre du projet Revitalisons Gouin Ouest!, issu de la démarche de Revitalisation Urbaine Intégrée (RUI) Bâtir ensemble un quartier à notre image du secteur Laurentien-Grenet. Ce projet est financé dans le cadre de la stratégie de la Ville de Montréal, Imaginer Réaliser Montréal 2025, soutenue par le Ministère des Affaires municipales et de l’occupation du Territoire.

Les objectifs spécifiques de l’étude étaient d’analyser les données sociodémographiques et socioéconomiques disponibles afin de faire ressortir les caractéristiques les plus pertinentes de la clientèle potentielle, de réaliser un sondage afin de définir le portrait de la clientèle, ses habitudes d’achat, sa provenance, ses perceptions, sa fréquentation du boulevard, etc., et de déterminer le mix commercial idéal pour satisfaire cette clientèle.

Télécharger l’étude : PRÉSENTATION Gouin ouest Étude économique PPT

Recent Posts

Laisser un commentaire

Petite boulangerie Fleury 2Gouin Ouest : Coeur de Cartierville est un projet qui prévoit le verdissement, l'embellissement et la redynamisation de l'artère.